Author Archive Candineo

Candineo, la plate-forme 100% stage & alternance

Etudiants et entreprises,

Nous sommes 3 à avoir fait l’expérience des entreprises « B2B », et des PME/TPE. Nous avons été aussi à la place de ceux qui cherchent à être recruté, et savons comme il est difficile de naviguer entre postuler à des offres en ligne et envoyer des candidatures spontanées.

C’est pourquoi nous avons décidé de créer cette plate-forme qui retourne le problème :

>> CANDINEO <<

L’idée est simple : remettre l’entreprise au coeur de la problématique, en proposant un répertoire à jour d’étudiants en recherche active d’un contrat. Etudiants, vous pourrez naturellement y créer votre profil gratuitement, et être directement contactés par les entreprises qui ont un poste ouvert qui vous correspond. Notre projet a pour vocation de supprimer les intermédiaires ou forfait payant pour qui que ce soit, et de faciliter le recrutement pour toutes les entreprises qui n’ont pas nécessairement de partenariat école ou qui ne sont pas connues du grand public.

Alternance et Stage, Candineo

Candidature spontanée : Les conseils de Candineo

Trouver l’alternance ou le stage de vos rêves n’est pas toujours facile ! C’est pour ça que de plus en plus de candidats on recours à la des candidatures spontanées. Une candidature spontanée, qu’est-ce que c’est ? On appelle candidature spontanée le fait d’envoyer une candidature (CV et lettre de motivation) à une entreprise sans répondre à une offre spécifique, à contacter une entreprise sans qu’elle ait formulé le besoin de recruter au poste convoité un contrat d’alternance ou un stagiaire.

On ne vous conseillera jamais de ne pas le faire, en revanche le taux de réussite est très faible. On dit que 99% des candidatures spontanées partent à la corbeille. Alors il est certain que le taux de réussite restera faible, mais on va quand même essayer de vous donner quelques conseils pour maximiser vos chances de décrocher la lune !

Cibler les entreprises qui ont des postes ouverts  (CDI ou autres) au sein d’équipes proches de celle visée

La plupart des entreprises ont une rubrique job. Si vous ne la trouvez pas sur le site, taper le nom de la société suivi de “carrières” ou “job” dans un moteur de recherche, il devrait la trouver pour vous. Une fois sur la page, consultez les offres disponibles. La proposition de vos rêves n’y est pas, et vous envisagez donc une candidature spontanée. Mais gardez en tête qu’une entreprise aura beaucoup plus de chance de répondre à votre courrier si ils ont une bonne dynamique de recrutement dans le même service.

Par exemple, imaginons que vous cherchez une alternance ou un stage de commercial. Imaginez également que vous souhaitez envoyer une candidature spontanée à deux entreprise : une qui a posté plusieurs offres d’emploi pour des profils de commerciaux expérimentés en CDI et une seconde qui n’a aucun recrutement en cours. Vous l’avez déjà deviné, vous aurez plus de chance de recevoir une réponse à votre candidature spontanée de la part de la première, qui a des recrutements en cours, même si les offres ne correspondent pas totalement à votre profil, que de la seconde qui n’a aucune recrutement en cours. Et ça vous garantira aussi que l’entreprise que vous voulez rejoindre est en croissance et dynamique, ce qui est toujours bon à vérifier avant de rejoindre une structure.

Enfin, les taux de réussite sont plus faibles dans les grandes entreprises. En effet, plus la société sera grande, plus il faudra s’attendre à des procédures compliquées pour l’embauche. Cela laisse forcément moins de place à la candidature spontanée qui demande souvent beaucoup de flexibilité de la part du destinataire.

Adresser la bonne personne en entreprise

Beaucoup pense que la meilleure chance d’avoir un retour à une candidature spontanée est de l’envoyer aux ressources humaines d’une entreprise : c’est souvent faux. Les ressources humaines n’ont pas de pouvoir de décision quand à l’ouverture d’un poste, mais gèrent les recrutements des postes ouverts par les directeurs d’équipes. Dans le cas d’une candidature spontanée à un stage ou à une alternance, qui ne répond à aucune offre publiée par l’entreprise, ce que vous espérez est une création de poste. Il faut donc directement contacter les directeurs des équipes que vous aimeriez intégrer. C’est auprès d’eux qu’il faut créer le besoin d’une ouverture de poste, et l’envie de vous recruter.

Si vous connaissez quelqu’un en interne, ancien de l’école, famille, ami, cela peut-être un véritable atout également. Même s’il n’a pas l’influence nécessaire pour vous faire embaucher, il aura forcément plus de facilité que vous pour trouver le bon interlocuteur, et pourquoi pas transférer un CV ou se montrer garant.

Ne rater pas votre premier contact : l’objet

Mail ou papier ? Nous vous conseillons bien entendu d’envoyer votre candidature spontanée par mail, plus facile à envoyer qu’un courrier, plus facile à transférer, et plus facile d’y répondre pour un recruteur. En revanche, gardez en tête qu’un manager d’équipe, dans certaines industries, peut recevoir plus d’une centaine de mail par jour… et ce qui le décide à ouvrir un mail, c’est forcément son objet. La mauvaise idée : attirer l’attention avec des caractères spéciaux ou des smileys. La bonne idée : utiliser une nomenclature claire et professionnel.

Quelle est la nomenclature idéale au mail de votre candidature spontanée ? Le secteur de votre formation, éventuellement vos diplômes, ce que serait le nom du poste pour lequel vous postulez. Certaines entreprises utilisent des noms spécifiques pour certains types de postes,  n’hésitez pas à vous servir des réseaux sociaux professionnel pour vous renseigner. Et ne mettez pas d’information inutile comme “Candidature spontanée” ou le nom de l’entreprise, ça occupe de l’espace pour des informations dont le potentiel recruteur n’a pas besoin. Quelques exemples ci-dessous.

Communication – Bac+2 – Recherche alternance Assistant marketing

BTP – Bac+4 – Recherche alternance conducteur de travaux

CAP Métallier – Recherche alternance chaudronniers

Corps de mail

Ca y est, vous avez déterminé quel sera l’objet du mail, il faut maintenant en définir le contenu. En quelques mots, votre corps de mail doit être un condensé de votre lettre de motivation, en n’en gardant que les meilleurs parties. Il ne doit pas être trop long non plus, visez une centaine de mots. Ici aussi le secret c’est de se mettre à la place du recruteur : vous envoyez une candidature spontanée, ce qui veut dire que votre destinataire n’a pas en théorie besoin de vous, ni besoin de lire votre mail. Si le style est trop lourd à l’oeil et le mail trop long, soyez sûr qu’il fera rapidement l’impasse.

Une centaine de mot pour convaincre le recruteur d’ouvrir votre CV et votre lettre de motivation c’est court, voici quelques conseils pour la construire :

  • Une phrase d’introduction qui rappelle le contexte ;
  • Quelques mots expliquant pourquoi cette société / secteur ;
  • Quelques mots sur vous ;
  • Une formule de politesse ;

Ex :

Bonjour M.Lepage,

En 2ème année de BTS communication à Paris, je cherche actuellement un contrat d’apprentissage d’un an, à commencer en Septembre cette année.

J’aimerai beaucoup réaliser cette alternance dans une régie publicitaire digitale, c’est je crois un milieu très dynamique et très innovant. Doté d’un très bon relationnel et d’une bonne maîtrise de la suite office (Excel, PPT), je pense vraiment pouvoir vous aider dans vos tâches quotidiennes.

Vous trouverez en pièce jointe mon CV et la lettre de motivation,

Je vous souhaite une excellente fin de semaine,

Stephane Lioray.

Quand envoyer votre candidature spontanée ?

Comme on l’a déjà fait remarquer, un manager peut recevoir plus d’une centaine de mails par jour. Bien entendu ça n’est pas le cas de tous, mais c’est un point à prendre en compte. Vous envoyez une candidature spontanée, et rien qu’en lisant l’objet du mail le destinataire l’a compris. La seule chance que vous avez pour qu’il ouvre votre mail, c’est qu’il ait le temps de le faire dès qu’il le reçoit. En effet, n’étant pas en recherche active de profil à recruter, il y a très peu de probabilité qu’en voyant votre mail il se dise qu’il l’ouvrira plus tard. Et même si il se le dit, il y a de grandes chances qu’il l’oublie. En deux mots, c’est maintenant ou jamais.

Il faut alors mettre toute les chances de votre côté pour que votre candidature spontanée soit lue au moment ou vous envoyez le mail. Il faut donc que votre mail soit vu, et que le destinataire soit dans un moment creux de la semaine où il aura potentiellement le temps de le lire. Par exemple, si le destinataire à un travail de bureau :

  • Jamais le weekend, votre mail se retrouvera parmi des dizaines d’autres dans la boîte de réception de votre destinataire le Lundi matin ;
  • Evitez le début de semaine, les entreprises sont souvent plus chargés en réunion internes ou externes, le recruteur aura moins de chance de prendre le temps de lire votre mail ;
  • Evitez également le matin, c’est souvent les moment ou les mails envoyés la veille au soir sont traités, et l’activité est souvent plus intense en matinée ;
  • Evitez l’heure du déjeuner ou en soirée, le destinataire a peu de chance d’être devant sa boîte mail;

En définitive, notre conseil est d’envoyer votre candidature spontanée en fin de semaine, et plutôt en fin d’après midi. Le jeudi entre 16h et 18h, le vendredi entre 15h et 17h (oui, le vendredi souvent les salariés au bureau partent plus tôt). C’est dans ces créneaux là que votre mail a le plus de chance d’être lu.

L’équipe de Candineo vous souhaite bonne chance dans votre prospection, et n’hésitez pas à créer un profil sur notre site pour maximiser vos chances !

Alternance et Stage, Candineo

Alternance recherchée : Les conseils de Candineo

Rechercher et traiter les offres d’ alternance pour les étudiants n’est pas de tout repos. Le but de cet article est de récapituler les différentes étapes et les différents obstacles que vous devez vous préparer à franchir pendant votre recherche.

Quand faut-il commencer à chercher votre alternance ?

Le timing fait partie des critères importants. Postulez trop tôt, et vos candidatures aux offres d’ alternances finiront dans la corbeille, trop tard et ça sera probablement le même résultat. Nous vous conseillons d’entamer vos réflexions 6 à 12 mois avant la date de début de contrat d’ alternance. Mais attention ici il ne s’agit pas de confondre vitesse et précipitation. Il serait préjudiciable d’envoyer des CV impersonnels à l’aveugle aux entreprises de la région 12 mois en amont du commencement du contrat. Votre recherche d’ alternance ne commence pas le jour où vous envoyez votre premier CV. Il y a des étapes en amont qui sont difficilement contournables, et qui demandent un peu d’anticipation.

L’une des principales raisons de prendre un peu d’avance est que ça peut vous prendre quelques semaines pour déchiffrer le marché. En fonction du secteur dans lequel vous cherchez, la densité des offres d’ alternance disponibles, la taille des entreprises visées, ou votre zone géographique, et. Tous sont autant de critères qui feront varier le temps de prospection de votre alternance pour décrocher votre sésame : le contrat en alternance. En définitive, il vaut mieux envoyer quelques CV bien ciblés, bien adaptés à l’entreprise contactée et au bon moment, plutôt qu’une centaine “au hasard”. Et le jour où vous vous retrouverez en entretien face à un recruteur, il ne vous en voudra pas si vous n’avez qu’une connaissance approximative du marché (concurrents, environnements, projets de l’entreprise), mais vous vous démarquerez certainement si votre interlocuteur constate votre intérêt pour son secteur d’activité.

Une autre raison pour laquelle il est important de penser à votre alternance suffisamment tôt est la réalisation de votre plan d’attaque. Ce plan inclura nécessairement la participation à des salons si votre mobilité vous le permet. Et les salons spécialisés sur l’ alternance sont rares, et commence dès le mois de Février ! Il serait dommage de réaliser fin Mars que vous avez raté le salon de votre région parce que vous ne vous étiez pas penché sur la question avant. Et les salons sont souvent d’une efficacité redoutable pour tout étudiant un brin motivé qui aura déjà un peu étudié son marché de prédilection.

CV et lettre de motivation

Certains vous diront que vous ne pouvez pas envoyer le même CV à un institut financier qu’à une entreprise comme Snapchat. Bonne nouvelle, ça n’est qu’en partie vrai. Il faut en effet différencier la forme et le fond.

La forme n’a pas nécessairement besoin d’évoluer. Il peut être intéressant d’organiser votre CV de façon un peu différenciante lorsque vous postulez à l’ alternance. La seule faute qu’une entreprise pourra vous reprocher serait d’en détériorer la lisibilité. Veillez donc à ne pas en faire trop tout de même, vous restez dans l’univers professionnel quelle que soit la structure. En revanche, le fond du CV lui peut évoluer en fonction du secteur approché. Vous insisterez peut-être sur la rigueur demandée par vos différentes expériences si vous postulez dans la finance, ou sur le travail en équipe si vous postulez dans une startup plus dynamique. Vous pourrez aussi par exemple donner plus d’importance à vos centres d’intérêts sportifs, associatifs ou manuels en fonction du secteur de l’entreprise que vous contactez.

La lettre de motivation quant à elle est un peu dépassée, mais malheureusement toujours nécessaire dans 100% des candidatures à l’ alternance. Si vous avez partagé avec le recruteur un CV classique, ça peut-être un super moyen de vous différencier. Ici comme à l’entretien il sera primordial de montrer à l’entreprise que vous avez bien étudié le marché ciblé, que vous vous êtes aussi renseigner sur les projets passés et à venir de l’entreprise contactée, et en fonction du secteur pourquoi pas avoir un mot sur la concurrence existante.

Contacter les entreprises pour postuler à une alternance?

Sauf si vous avez la chance de pouvoir accéder aux entreprises lors des salons spécialisés sur l’ alternance et d’y trouver votre bonheur, ou bien d’avoir une proposition de contrat via votre école, vous ne pourrez pas échapper à la candidature sur internet. Cela reste le moyen le plus simple et le plus rapide d’avoir accès à des centaines d’offres d’ alternance. Mais ici non plus il ne faut pas se précipiter. Nous estimons que par jour vous ne pouvez envoyer qu’une vingtaine de candidatures sérieuses (en y passant la journée). La mise à jour de votre CV et de la lettre de motivation prennent du temps.

Il est primordial à cette étape de vous mettre autant que vous le pouvez à la place du recruteur, d’imaginer la forme de ce qu’il aimerait recevoir, les détails comptent. Ca lui donnera une super impression pour la suite s’il est amené à vous rencontrer, et la première impression compte autant lors d’un entretien d’embauche physique, que sur la réception d’une candidature par courrier électronique.

Cette première impression se fait directement à la réception du mail : l’objet. Beaucoup de candidatures à des offres d’ alternance sont envoyées en spécifiant uniquement le nom de l’entreprise en objet du mail. Mauvaise idée, en tout cas ça ne suffit pas. Il est évident que c’est plus simple pour le candidat de s’y retrouver dans sa boîte mail en inscrivant le nom de l’entreprise en objet, mais qu’en est-il du recruteur ? Imaginez un peu si l’ensemble des candidatures ont le même objet, et que cet objet est le nom de son entreprise ? Quel moyen alors a-t-il de s’y retrouver ? Aucun.

Il est important lors de l’envoi de candidature par mail de penser au recruteur en mettant en objet au minimum le poste en alternance auquel vous postulez, ainsi que vos noms et prénoms. Idem pour vos pièces jointes, CV et lettre de motivation. Nommer ses fichiers avec le nom de l’entreprise est encore une fois plus simple pour votre propre gestion, mais impossible à gérer pour le recruteur. Nommez votre CV “CV – Poste – Nom/Prénom”, idem pour la lettre de motivation. Le recruteur y aura ainsi accès plus facilement une fois enregistré, et le fait d’avoir pris l’initiative d’avoir enregistré vos fichiers avec une nomenclature intelligente ne sera qu’un plus le jour de l’entretien potentiel.

L’entretien d’embauche

Félicitations, vous avez décroché votre premier entretien pour une alternance ! Pour tous ceux qui se pose la question “costume cravate ou non ?”, soyez sûr qu’il ne pourra jamais vous être reproché d’avoir mis un costume. L’inverse n’est pas vrai, donc à moins d’avoir des vêtements très bien coupé jean / chemise / veste / chaussures, nous vous conseillons la valeur sûr du “costard cravate”.

Sur la forme, l’habit en fait beaucoup, attention à ne pas en oublier votre posture. Les détails comptent. Ne pas arriver les mains dans les poches, garder le dos droit, ne pas croiser les bras, ne pas baisser la tête et essayer de regarder son interlocuteur un maximum dans les yeux. L’intonation de la voix aussi est garante de l’assurance d’un candidat à l’ alternance. Plus vous aurez un peu répété ce que vous direz de vos différentes expériences, de vous, de ce que vous appréciez de l’offre à laquelle vous postulez, de l’entreprise, plus vous aurez de confiance en vous le jour J.

Sur le fond, un entretien sur une offre d’ alternance est suffisamment difficile à décrocher pour ne pas mettre toutes les chances de votre côté. Alors de la même façon que vous avez personnalisé votre lettre de motivation, personnalisez votre discours. Adaptez le au maximum à ce que vous connaissez de l’entreprise. Vous n’êtes pas obligé de tout savoir, mais il arrive lors d’entretien que le candidat ne soit pas du tout au fait de l’activité globale de l’entreprise, c’est souvent éliminatoire. Attention aussi à être honnête sur vos activités personnelles, les recruteurs aiment parfois creuser un peu. Il pourra vous pardonner de ne pas tout savoir de son entreprise, mais moins de ne pas vous souvenir de votre dernier film si vous lui dites que vous êtes un fan de cinéma.

Comment gérer le refus à votre candidature à une alternance ?

Statistiquement, il y a beaucoup de chances que vous ne receviez aucun retour à vos candidatures aux offres d’ alternances trouvées sur le web. Certaines sont potentiellement obsolètes, les postes déjà pourvus, et pas mal de bureau de recrutement n’ont pas pris l’habitude de faire un retour à chaque candidature reçue. Dans d’autres cas vous recevrez une réponse négative, et c’est déjà une réponse, un premier contact avec le recruteur. Il ne s’agit pas d’en faire quelque chose de négatif.

En cas de réception d’un refus par mail, notre conseil sera de retenir le côté positif. En effet, envoyez un retour poli en le remerciant de son retour, et profitez-en pour lui dire de ne pas hésiter à vous contacter dans le cas où une future offre pourrait vous correspondre, ça sera toujours ça de gagné. Vous pouvez ajouter à la fin une demande sur les raisons pour lesquels il a rejeté votre candidature à son offre d’ alternance, mais attention à ne pas lui forcer la main : “Permettez-moi de vous demander, si vous en avez le temps, les raisons de votre refus. En effet les comprendre pourrait être très positif pour mes futurs recherches. Qui sait, peut-être serez-vous sur sa liste si un poste qui vous correspond plus finit par s’ouvrir.

L’équipe de Candineo vous souhaite bonne chance dans votre prospection, et n’hésitez pas à créer un profil sur notre site pour maximiser vos chances !